Recherche par famille
Fantasmagonies
Cette famille regroupe les expressions que l’on peut qualifier selon les cas, de visionnaires, oniriques, fantastiques ou surréalistes. La représentation figurée y est toujours très accomplie.
Spontanéités
Ces expressions spontanées, candides, populaires, n'obéissent pas aux règles de l'art "cultivé" ou de la commande sociale habituelle. Elles naissent à la périphérie des systèmes de légitimation de l’art et entretiennent avec ceux-ci des rapports complexes. On peut distinguer deux types de spontanéités:
-l’art naïf voué à la représentation transfigurée des choses extérieures.
-l’art dit brut, singulier, hors-les-normes, outsider, fou, médiumnique, etc., fruit d’une élaboration très intériorisée ou d’une quête au plus profond de l’âme.
Primitivités
Les oeuvres de cette famille empruntent des éléments, signes, symboles d’ordre magico-religieux aux cultures primitives, animistes, africaines, maghrébines, indo-américaines, etc. A travers leur archaïsme diffus, s’affirment une volonté de retour aux sources et une fascination pour les spiritualités premières.
Narrations figurées
Dans cette famille d’œuvres, les artistes y racontent leurs angoisses, leurs joies, leurs obsessions, leurs idées, leurs croyances, leurs fascinations. Ils pratiquent une figuration bien lisible, imagée,illustrative, allégorique, où l’anecdote cependant, se doit d’être transcendée par la peinture même.
Paysages intérieurs
A mi-chemin entre l’abstraction et la figuration, ces paysages intérieurs proposent des constructions sensibles de formes et de couleur, sans éléments figurés bien affirmés et suscitant une émotion d’ensemble d¹ordre poétique.
Couleur - Espace - Matières
Nous avons rassemblé dans cette famille les expressions non figuratives et non narratives, qui jouent à la fois sur le rapport à l’espace, la couleur, la texture, les qualités plastiques et expressives du matériau utilisé.
Figurations expressives
Dans cette famille, le sujet est moins l’objet représenté, que le traitement plastique que celui-ci induit. Il s’agit donc d¹une
figuration active, éclatée, lyrique, expressionniste, souvent violente, où l’émotion naît du décalage entre l’objet évoqué et l’image qu’il génère.
Conceptualités
Nous plaçons dans cette famille les oeuvres qui sollicitent davantage l'intellectualité que la sensibilité.
Cet art de l’attitude distanciée, de l’installation spectaculaire, de la rupture référencée, est une création dont l’objet est moins l¹oeuvre elle-même dans sa réalité plastique intrinsèque, que la formulation ’une problématique théorique, littéraire, philosophique ou sociologique de l’acte de création, qu’un jeu interrogatif à vocation subversive avec l¹environnement, avec le statut de l’œuvre, la posture de l’artiste et son rapport au public, etc.
Ecritures
La caractéristique de cette famille est l’utilisation de signes graphiques, qui peuvent être calligraphies gestuelles, pictogrammes, idéogrammes, graphies de lettres ou de mots.
Géométries
Avec ses couleurs en aplats, ses formes issues de la règle et du compas, l’abstraction géométrique, appelée aussi « art construit », semble avoir le parti pris de la froideur, de l’ordre, de la rectitude ascétique. Cette absence de matiérisme sensuel, de lyrisme narratif ou de spontanéité dans le geste, demeure cependant dans l’ordre de la visualité ensible.
Nous avons disposé les familles d'expression plastique sur 2 axes : Mental-sensible, abstrait-figuratif.
Passez le curseur sur l'icône d'une famille pour afficher son descriptif. Cliquez sur une icône, vous verrez les œuvres qui y sont regroupées.
Fantasmagonies
Spontanéités
Primitivités
Narrations figurées
Paysages intérieurs
Couleur - Espace - Matières
Figurations expressives
Conceptualités
Ecritures
Géométries